Les armoires de rangements

Bien ranger, c’est avant tout organiser de manière rigoureuse ses papiers pour s’y retrouver et être efficace lors de sa recherche. Bien ranger, c’est donc gagner du temps et être plus productif.

Un classement pensé et organisé comme une architecture de solutions techniques et esthétiques peut, tout en participant à la qualité de vie au travail, s’affirmer comme un véritable facteur de performance pour l’entreprise.

Bien choisir ses éléments de rangement, les questions à se poser

  • Quels types de documents voulez-vous ranger ?
    Il faut en premier lieu identifier de manière précise les multiples formats de documents et d’objets à classer. Ces informations sont primordiales pour vous aider à choisir vos mobiliers de classement et d’archivage.
  • Quels types d’armoires ?
    Il faut ensuite déterminer les modèles d’armoires nécessaires : armoires hautes, armoires basses, armoires à rideaux, bibliothèques, caissons sur roulettes, etc…
    Il faut aussi choisir leurs dimensions, leur quantité, les types de fermetures : portes battantes, portes coulissantes, portes escamotables, sans portes…
  • Quels types d’équipements ? 
    Il faut enfin déterminer les types d’équipements : casiers, tiroirs, accessoires pour dossiers suspendus, plumiers, etc…

Armoires à rideaux VS armoires à portes battantes :

L’armoire à rideaux est aujourd’hui la solution la plus polyvalente et économique en terme d’archivage. Mais les portes battantes se défendent bien sur le marché du mobilier de bureau pour plusieurs raisons : une armoire à rideaux reste le plus souvent ouverte toute la journée alors que l’armoire à portes battantes s’ouvre puis se referme. En occultant un intérieur souvent fouillis, les portes participent donc à un aménagement de l’espace de travail plus ordonné, et améliorent l’image de l’entreprise. De plus, à volume extérieur égal, l’armoire à portes offre une capacité de 15% supérieure à celle de l’armoire à rideaux due au système d’enroulage des rideaux.